Cantons et Confédération

Lignes directrices de mobilité douce

Créee en 2000, la section mobilité douce de l'Office fédéral des routes a élaboré les premières lignes directrices en matière de mobilité douce. Elles ont été présentées publiquement en 2002 et servent depuis de plan directeur informel pour les activités de la Confédération dans ce domaine.
Plan directeur de la mobilité douce

Le groupe parlementaire Mobilité douce

La Conseillère fédérale Doris Leuthard était l'invitée du groupe parlementaire de la Mobilité douce en septembre 2017

Le "Groupe parlementaire mobilité douce" est né en 2002 de la fusion des groupes parlementaires "Mobilité piétonne" et "Vélo". Il regroupe environ 35 conseillers nationaux et conseillers aux Etats. Le secrétariat est assuré par PRO VELO Suisse. Chaque année, une séance d'informations et de discussions a lieu lors d'une session parlementaire.

Stratégie fédérale de développement durable

Le Conseil fédéral a adopté en 2008 sa "Stratégie pour le développement durable". La priorité «Renforcement de la mobilité douce» veut faire augmenter, par des mesures ciblées, la part de la mobilité douce dans la mobilité globale des personnes.
Une liste de mesures est en préparation.
Page de la Confédération traitant de la stratégie pour le développement durable
 

Programmes d'agglomération

Avec la mise en place du fonds d'infrastructure en 2006, le Parlement a posé la base du financement des infrastructures dans les agglomérations par la Confédération. Des projets ayant trait au trafic cycliste peuvent aussi être soutenus, pour autant qu'ils s'inscrivent dans un projet d'agglomération. 

Fin 2009, le Conseil fédéral a requis 1.5 milliard de francs auprès du Parlement, pour la mise en oeuvre d'une première série de projets. Environ 174 millions seront affectés à la mobilité douce.

Page d'information de l'office fédéral du développement territorial au sujet des projets d'agglomération

La mobilité douce dans les projets d'agglomération - aide de travail (2007)

Dispositions légales