Santé

Se déplacer à vélo permet de suivre cette recommandation sans avoir à bouleverser son planning hebdomadaire ou à réserver des plages horaires spécifiques.

© JACK ALEXANDER

Opter pour les déplacements à vélo permet une activité régulière, modérée et respectueuse de vos articulations ! A ces avantages physiques, s’ajoutent des bons points pour votre moral. S’aérer en pédalant améliore l’humeur et diminue le stress : vous ne restez pas coincé dans des embouteillages, n’avez pas besoin de vous préoccuper pour trouver une place de stationnement et pouvez profiter d’une vrai coupure entre domicile et lieu de travail. Le vélo ? Une réplique à bien des maux !

Guide "Vélo et santé" de PRO VELO Genève

Le vélo est-il plus dangereux que les autres moyens de transport individuels ?

La statistique des accidents de l'année 2020 fait état de 3'843 accidents de la circulation ayant causé des blessures ou des décès, dont 1'499 (39%) concernaient des utilisatrices d'un vélo ou d'un vélo à assistance électrique. En termes de kilomètres parcourus, l'Office fédéral de la statistique indique un risque d'accident mortel 11,5x plus élevé pour les cyclistes que pour les occupants d'une voiture. Cependant, les chiffres d'exposition sont basés sur le microrecensement mobilité et transports, qui n'est réalisé que tous les 5 ans. Il reste qu'en raison de l'absence d'une carrosserie, les accidents sont plus susceptibles d'entraîner des blessures chez les cyclistes que chez d'autres usagers de moyens de transport individuels. La prévention des accidents reste donc l'objectif principal dans le domaine de la sécurité routière. La mesure la plus efficace, et donc la plus importante, consiste à améliorer les infrastructures.

Le cycliste inhale-t-il beaucoup de polluants, puisqu’il n’est pas protégé par un habitacle ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, on est moins exposé à la pollution sur un vélo que dans une voiture. Les raisons résident dans le choix d’itinéraires en dehors des grands axes, la position du cycliste au–dessus du niveau des gaz d’échappement, ce qui n’est pas le cas des prises d’air pour la ventilation dans les voitures, et à la durée réduite de contact avec ces mêmes gaz. La possibilité pour les cyclistes de remonter les files et de se positionner devant les véhicules aux feux rouges réduit considérablement le temps d'exposition aux gaz d'échappement.

Quelques liens

Promotion Santé Suisse - Institution qui initie, stimule et réalise des activités destinées à promouvoir la santé de tous
www.hepa.ch - le Réseau Suisse Santé et activité physique
OFSP - Office fédéral de la Santé Publique
OFSPO - Office fédéral du Sport