Prises de position

Contributions au débat sur le port du casque, transport mixte ou nouvelles règles de circulation: PRO VELO Suisse prend position sur différentes questions dans le domaine de la politique. 

Base de collaboration accrue

Alors même que la mobilité douce gagne en importance dans l’opinion publique, piétons et cyclistes constituent une préoccupation encore marginale dans l’esprit des politiciens et des ingénieurs trafic. Mobilité piétonne et PRO VELO Suisse entendent travailler en étroite collaboration pour que cette situation évolue.

Prise de position commune du 20 mars 2014 Plus d'espace pour les piétons et les cyclistes

Débat sur le port du casque obligatoire

PRO VELO Suisse est favorable au port volontaire du casque cycliste, mais s'oppose à l'introduction d'une obligation pour les cyclistes de porter le casque. Les arguments sont développés dans la prise de position ("Prise de position"). 
Les propositions correspondantes concernant le port du casque obligatoire dans le cadre du paquet sur la sécurité routière de "Via sicura" ont été rejetées par le Parlement à l'été 2012.

    Autres prises de positions et résolutions

    PRO VELO Suisse salue l’arrivée de systèmes de vélos en libre-service dans les villes suisses. Pour elle, le vélo en libre-service constitue une offre de transport à faible impact environnemental, bonne pour la santé et peu coûteuse. Plus largement, ces systèmes peuvent contribuer à favoriser les déplacements à vélo dans les villes et les agglomérations et sont souvent complémentaires aux offres de transport public existantes. Il s’agit en effet d’un moyen de transport à part entière qui devrait s’insérer de façon coordonnée aux réseaux de transport public existants.

    Le 10% des accidents impliquant des vélos se produit lors d‘un dépassement trop rapproché. Les expériences faites dans d’autres pays montrent qu’une loi dans ce domaine contribue à sensibiliser les automobilistes et permet ainsi d’augmenter la sécurité des cyclistes. Afin d'accroître la sécurité des cyclistes en Suisse, PRO VELO Suisse exige une distance de dépassement minimale légale de 1,5 mètre pour les cyclistes.

    A Bâle, il y a eu une tentative pendant deux bonnes années pour permettre aux cyclistes de tourner à droite au feu rouge. Le test a été convainquant. Pour PRO VELO Suisse, les résultats positifs de l'essai – ainsi que ceux de l'étranger – sont un signe que la mesure fonctionne bien et est opportune. C'est pourquoi PRO VELO demande au Conseil fédéral d'inclure dès que possible le règlement dans sa législation.

    Les vélos à assistance électrique ont le potentiel de remplacer les voitures ou les transports publics, surtout en Suisse. C'est souvent le moyen le plus rapide de se rendre d'un point à un autre. Le cyclisme deviendra également plus sûr si le nombre de cyclistes sur les routes augmente. PRO VELO salue l’essor du vélo électrique et défend les intérêts de ses utilisateurs pour autant que cela ne remette pas en cause les acquis des cyclistes, notamment dans le domaine des infrastructures.