Environnement

Le vélo n'est pas seulement sain et amusant. Au-delà de la marche à pied, le vélo est le moyen de transport le plus écologique. Il est peu encombrant, silencieux et ne produit pas d'émissions.

[Translate to Français:] Mountainbiker in Graubünden
[Translate to Français:] ©istockphoto/Saro17

Quelques faits sur les effets du transport motorisé:

  • En Suisse, un tiers des émissions de gaz à effet de serre est généré par le secteur de transports ! (Source : OFEV)
  • La superficie affectée aux transports représente également un tiers de la surface d’habitat et d’infrastructure. (Source : OFS)
  • Les transports constituent la principale source de bruit ! (Source : OFS)
  • Les coûts externes des transports sont estimés à 9.7 milliards de francs pour l’année 2005 ! (Source : ARE)

Au vu de ces quelques statistiques, les avantages du vélo comme moyen de transports sont indéniables : aucune consommation de carburant, une emprise territoriale restreinte, et également un véhicule très silencieux. Les impacts environnementaux du vélo se limitent à un peu d’huile pour ses pièces mécaniques, du caoutchouc pour ses pneus et freins, des matières premières et de l’énergie pour sa construction et aussi son utilisation des routes et infrastructures spécifiques. Dépoussiérer son vélo et s’en servir au quotidien constitue donc bien un premier pas en direction d’une mobilité durable et respectueuse de l’environnement.

Slowup - journées sans voiture en Suisse en toute convivialité  
Le CSA - Le Club des Suisses sans Automobile
Mobilservice - une plate-forme suisse pour une mobilité d'avenir

Vélos électriques et environnement

Le vélo électrique se caractérise par un moteur électrique, une batterie et de l’électronique, pour réguler l’assistance électrique en fonction du pédalage. Ces trois éléments augmentent considérablement l’impact environnemental du vélo électrique par rapport à un vélo conventionnel. La composition de la batterie et la question de son élimination pèsent sur l’écobilan de ce véhicule. Néanmoins, ces externalités sont bien moindres que dans le cas d’un deux-roues motorisé. Le vélo électrique se profile également comme une réelle alternative, notamment pour les personnes âgées ou peu sportives, ainsi que dans le cas d’obstacles topographiques ou pour le transport de marchandises. (Source : energie et environnement)

Liens environnement et mobilité

  • Mobilité piétonne – Association suisse des piétons
  • Greenpeace Suisse – organisation écologiste internationale et indépendante
  • Fédération Suisse des amis de la Nature Suisse
  • Conférence vélo Suisse - Association des responsables vélo des cantons et des villes
  • ATE - Asscociation Transports et Environnement – L' ATE oeuvre depuis 1979 et avec succès en faveur d'une mobilité intégrant l'être humain et la protection de l'environnement. Pour parvenir à ses objectifs en matière de politique des transports durable, l'ATE préconise un usage parcimonieux de l'énergie, des atteintes minimales à l'environnement ainsi qu'une réduction des transports inutiles.
  • swissconnect (commercial) – swissconnect met dans tous les cas sur le moyen de transport le plus efficace et écologiquement le plus adapté. La coursière à vélo, le chauffeur de taxi ou encore le contrôleur des CFF : chacun s'occupe personnellement que votre envoi arrive à temps.
  • WWF Suisse – Organisation de protection de l'environnement
  • Rue de l'Avenir – Rue de l'Avenir (RdA) est un groupe conseil indépendant, actif en Suisse romande, au service des communes, des professionnels, des associations de parents et des groupes d'habitants.
  • equiterre – equiterre met à disposition son expérience en tant que conseillère et accompagnatrice, en particulier des collectivités publiques. Anciennement: Société pour la Protection de l'Environnement (SPE)
  • fahrradkurier.ch – Plate-forme des cyclomessagers suisses (en allemand)
  • www.velosuisse.ch – Association suisse des fournisseurs des bicyclettes
  • www.2radschweiz.ch – Union Suisse des Mécaniciens en Cycles et Motos