200 ans du vélo

Une histoire à succès

Depuis 200 ans, le vélo trace sa route. Le 12 juin 1817 Karl Drais parcourt les 14,4 km de Mannheim au relais de poste de Schwetzingen en seulement un peu plus d'une heure sur sa « machine à courir », « Laufmaschine ». Ainsi, a débuté le triomphe du vélo dans le monde entier.


Depuis 1817, la « Petite Reine » a vécu d’innombrables perfectionnements et accompagné bien des évolutions sociales. Pourtant, l'idée de base est restée la même, celle d'utiliser la force musculaire sur 2 roues. De la draisienne en passant par la michaudine, la chaîne et le pneu gonflable jusqu’au vélo électrique moderne – le vélo fonce depuis 200 années sur la voie du succès.

Tout a commencé il y a 2 siècles
En 1817, le comte allemand Karl Von Drais innove et crée l’ancêtre du vélo : le vélocipède. Communément appelée draisienne, cet engin permet de se déplacer de façon rapide, assis à califourchon sur une poutre en bois reliée à deux roues. Le 12 juin 1817, Karl Drais réussi à parcourir 14km en une heure. Un rythme remarquable.

Près de 40 ans plus tard, les premiers vélo à pédales ont été développés. Durant les années 1870, le "Grand Bi" se propage. Grâce à sa grande roue, elle a permis de gagner en vitesse, à noter que sa conduite fut dangereuse et qu'il n'était pas rare de se blesser en la conduisant. Avec l'invention de la chaîne le vélo devient plus sûr - et la production de masse démarra.

Populaire auprès de la haute société et les travailleurs
Dans un premier temps, le vélo représente un luxe pour la classe supérieure, les prix ont chuté au début du 20ème siècle et il est devenu abordable comme moyen de transport pour la population de masse. La bicyclette ne demande pas de carburant et sont faciles d'entretien. En même temps, ils permettent une mobilité individuelle.

Le vélo joua également un rôle important dans l'évolution sociale: à la fin du 19e siècle, il a accompagné les mouvements d'émancipation des femmes. Libres d’aller où elles le souhaitent, les femmes gagnent alors en autonomie et en liberté. Les travailleurs ont bénéficié: Avec la production de masse de la bicyclette est le transport idéal pour les travailleurs au début du 20ème siècle.

Avant et entre les deux guerres mondiales, le vélo s'inscrivait dans le paysage urbain. Dans la période d'après-guerre, avec l'arrivée de la motorisation, le vélo se retira petit à petit de la scène jusqu'à presque complètement disparaître.  Dans les années 70, durant la crise du pétrole et avec l'arrivée des mouvements écologiques, le vélo a gentiment fait à nouveau son apparition.

Plus de vélos que de voitures
Aujourd'hui, le vélo célèbre un vrai retour avec une présence dans la majorité des centres ville de la planète. Les inventions telles que le changement de vitesses, le frein à disque, la dynamo de moyeu, l’entraînement par courroie et les développements tels que le vélo de course, le VTT, le vélo à assistance électrique, les vêtements pour cyclistes, etc. ont boosté la demande en vélos ces dernières décennie.

Conjointement, la densité du trafic etla pénurie de places de stationnement a également favorisé l'augmentation de l'utilisation de la bicyclette tout comme la tendance à se maintenir en forme à travers une activité physique. Certaines villes européennes comptent sur ce moyen de transport depuis des décennies. Ainsi, grâce à des efforts constants de promotion du vélo et cela sur plusieurs années, la ville de Copenhague dénombre à l'heure actuelle plus de vélos sont maintenant sur la route que de voitures. À noter que sur une échelle mondiale, le vélo reste le moyen de transport les plus populaire et les plus répandu.

Cela nous révèle: que même 200 ans après son invention le vélo, reste un moyen de transport pratique, sain, propre, utilisant peu d'espace et a encore un grand avenir devant lui.

Toute personne qui souhaite savori davantage sur le vélo, peut visiter dès à présent  l'exposition Bike Design City au Musée Gewerbemuseum à Winterthur. Elle sera exposée jusqu'au 30 juillet 2017.

Plus d'infos sur l'exposition

Chiffres sur la pratique du vélo en Suisse (PDF)