Communiqué de presse

PRO VELO dit OUI à la loi climat

Berne, 23.03.2023. En Suisse, le secteur des transports a une lourde responsabilité en matière d’émissions CO2. Le GIEC considère la promotion du vélo comme une mesure bon marché et efficace pour réduire le CO2 et améliorer la qualité de vie. Le vélo fait donc partie de la solution, c'est pourquoi PRO VELO dit OUI à la loi climat!

[Translate to Français:] Bild: UK Cycling

Les émissions de CO2 continuent de progresser et avec elles les degrés augmentent: la Suisse est touchée de plein fouet. La combustion de combustibles et de carburants est à l'origine de 80% du CO2 et pourtant le secteur des transports est un des rare à n’avoir pas réduit sa consommation.

Le vélo, qu’il soit électrique ou à la force du mollet, est une pièce maîtresse pour nous émanciper de la voiture ! Selon le dernier rapport du GIEC, le vélo fait partie des mesures les moins chères et les plus rapidement efficaces. La promotion du vélo est l'une des clés de la neutralité climatique et de la qualité de vie, en particulier dans nos villes et agglomérations de plus en plus denses et chaudes.

Le passage de la voiture au vélo, qui ménage le climat, est un élément important de la solution climatique. En Suisse, un trajet en voiture sur deux est inférieur à 5 kilomètres soit totalement accessible à vélo. La moitié de tous les transports urbains sont aussi réalisables en cargo-vélo. Le potentiel climatique du vélo est gigantesque.

C'est pourquoi PRO VELO dit OUI à la loi climat le 18 juin prochain !

Renseignements
Delphine Klopfenstein Broggini, vice-présidente PRO VELO Suisse, 076 445 61 06