Communiqué de presse

Les nouvelles règles de circulation apportent plus de sécurité et de confort pour les cyclistes

Une semaine après la mise en consultation de la loi sur les voies cyclables, le Conseil fédéral a pris de nouvelles mesures pour promouvoir le vélo et la sécurité avec un nouveau code de la route. Il est désormais permis de bifurquer à droite aux feux rouges, tandis que les enfants de moins de 12 ans auront le droit de circuler sur les trottoirs.

À partir du 1er janvier 2021, les enfants jusqu'à 12 ans pourront emprunter les sentiers pédestres et les trottoirs s'il n'y a pas d'infrastructure cyclable adéquate (piste cyclable ou voie cyclable). PRO VELO salue cette mesure visant à assurer la sécurité des enfants à vélo. La loi ne s'applique qu'en cas d'absence d'infrastructures cyclables proprement dites. Pour Matthias Aebischer, le président de PRO VELO Suisse, il s'agit d'une sorte de mesure d'urgence : « Avec cette nouvelle loi, les chemins que les enfants n'ont pas pu emprunter jusqu'à présent deviendront accessibles ». Mais il souligne en même temps que les communes et les cantons ont le devoir de concevoir les routes de manière à ce que les enfants puissent aussi y circuler à vélo. « Les problèmes de sécurité pour les cyclistes doivent être résolus sur les routes ».

Avec la nouvelle permission pour les cyclistes de tourner à droite à certains feux rouges, une ancienne demande de PRO VELO est satisfaite. Si le panneau est accroché à côté d'un feu rouge, celui-ci équivaut à un « céder la priorité » pour les vélos qui tournent à droite. Pour M. Aebischer, le nouveau signal présente deux avantages majeurs : « Premièrement, il réduit le risque d'accident avec les véhicules qui tournent à droite. Deuxièmement, il rend le trafic cycliste plus fluide et aussi plus attrayant ». 

PRO VELO se félicite également de l'introduction des « rues cyclables », bien qu'aucun signal n'ait été créé pour celles-ci. À l'avenir, il sera toutefois possible d'annuler la priorité de droite sur des voies cyclables situées en zone à 30 km/h. Ce régime a été testé dans différentes villes et a fait ses preuves. Les cyclistes pourront reconnaître la « rues cyclables » à l'aide des pictogrammes correspondants.

D'autres petites améliorations qui permettent aux autorités de signaler et de baliser plus facilement les infrastructures cyclables sont désormais disponibles pour les lignes d’arrêt et les chantiers. En outre, les pictogrammes pour vélos peuvent être utilisés plus fréquemment. 

Renseignements
Matthias Aebischer, conseiller national, président PRO VELO Suisse, 079 607 17 30
 

Communiqué