Actualités

Communiqué de presse

Le Conseil fédéral veut faire entrer le vélo dans la Constitution

Lors de sa séance d’aujourd’hui, le Conseil fédéral a décidé de soumettre au Parlement son contre-projet direct à l’initiative vélo. «Le Conseil fédéral a reconnu les signes du temps. Il veut faire entrer le vélo dans la Constitution», déclare Matthias Aebischer, président de PRO VELO Suisse.

Lors de la session d’automne de cette année, le contre-projet devrait être soumis au Parlement avec l’initiative vélo, plus claire et plus contraignante. L’association de soutien Initiative vélo salue cette avancée. En effet, le contre-projet du Conseil fédéral reprend au moins une partie des revendications de l’initiative.

«Le contre-projet va moins loin que l’initiative dans la mesure où il renonce à la formulation contraignante», explique Evi Allemann, vice-présidente de l’association de soutien. «Mais le gouvernement reconnaît les avantages pour la collectivité de ce moyen de transport sain, économique et écologique qu’est le vélo.»

L’association de soutien Initiative vélo demande maintenant aux parlementaires de reconnaître le potentiel de la mobilité cycliste pour l’avenir de la Suisse, un pays économiquement puissant, écologiquement intact, fort d’une population en bonne santé, et de soutenir l’initiative ainsi que le contre-projet sous leur forme actuelle.

Renseignements
Evi Allemann, vice-présidente de l’association de soutien, tél. 079 560 72 94
Matthias Aebischer, président de PRO VELO Suisse, tél. 079 607 17 30

Communiqué (PDF)


À propos de l’initiative vélo L’initiative vélo a pour but d’encourager la pratique du vélo dans tout le pays. Ce qui est déjà valable pour les chemins et les sentiers pédestres devrait l’être aussi pour les voies cyclables. Pour que la promotion du vélo selon des principes uniformes au-delà des frontières communales et cantonales devienne une réalité et qu’un réseau continu soit développé, l’article 88 de la Constitution fédérale sur les chemins et sentiers pédestres doit faire également mention du vélo. La Confédération aura ainsi la compétence de définir des conditions cadres pour promouvoir le vélo et aider les cantons et les communes dans la mise en œuvre. L’initiative vélo est soutenue par de nombreuses organisations issues des milieux de la formation, de la santé, du sport, de la mobilité, de l’économie et de l’environnement, ainsi que par des parlementaires de tous les horizons politiques. www.initiative-velo.ch