Communiqué de presse

Un tour de roue dans la bonne direction : Le Conseil fédéral facilite les déplacements à vélo

Le Conseil fédéral facilite les déplacements à vélo

Un tour de roue dans la bonne direction

Le Conseil fédéral a révisé l’ordonnance sur les règles de la circulation routière. Dès le 1er janvier 2016, le trafic cycliste va bénéficier d’allégements. PRO VELO salue les ajustements apportés et invite le Conseil fédéral à entreprendre davantage d’adaptations.

Les ajustements décidés par le Conseil fédéral ne sont pas spectaculaires, mais apporteront toutefois quelques améliorations au trafic cycliste. Certains d’entre eux appartiennent aux vestiges du passé et ont perdu leur signification, la majorité des cyclistes n’en ayant d’ailleurs pas connaissance. Cela concerne par exemple l’interdiction de lâcher les pédales ou la disposition selon laquelle les remorques à vélos sont autorisées à circuler sur les pistes cyclables uniquement si elles ne gênent personne.

Une des nouveautés consiste à permettre aux vélos, à l’aide d’une flèche jaune marquée au sol, de continuer tout droit dans les présélections vers la droite.

Jusqu’à présent, dans les giratoires à une seule voie, il était déjà possible pour les conducteurs de s’écarter de la droite. Dans le futur, cette règlementation sera valable également dans les giratoires à plusieurs voies. Selon PRO VELO, ceci contribue à un accroissement de la sécurité.

PRO VELO salue particulièrement l’ouverture par défaut des routes en sens unique pour le trafic cycliste. Nouvellement, les autorités devront autoriser le trafic en sens inverse à moins que l’espace soit insuffisant. Ainsi « la charge de la preuve » sera inversée : dorénavant, il ne sera plus nécessaire de démontrer que le trafic en sens inverse est possible mais qu’il est impossible.

Les rues et les chemins destinés au trafic piéton et/ou cycliste pourront dès lors être signalés avec le nouveau panneau de signalisation « impasse avec exceptions ». Jusqu’à présent, cela devait être indiqué par un panneau supplémentaire.

Le Conseil fédéral a effectué une clarification à propos des trottoirs partagés entre piétons et cyclistes. Ces derniers pourront être empruntés aussi bien par les vélos que par les vélos à assistance électrique « lent ». Selon la disposition actuelle, ces derniers devaient éteindre leur moteur. Cela restera valable uniquement pour les vélos à assistance électriques de plus de 25km/h.

Le Conseil fédéral a aboli les dénommées « chaussées à voie centrale banalisées » hors des localités. Ces routes sans ligne centrale et avec 2 bandes cyclables ont été considérées par le Conseil fédéral comme trop dangereuses hors des localités.

PRO VELO appelle à d’autres améliorations

Bien que de nouvelles dispositions aient été prises, PRO VELO constate la nécessité d’entreprendre davantage pour rendre les déplacements en vélo plus attractifs et sécurisés. Cela comprend les ajustements ci-dessous :

• Abolition de la réglementation obligeant l’utilisation de la piste cyclable, qui pourrait être signalée uniquement dans certaines circonstances. Trop souvent, les pistes cyclables ne sont pas appropriées pour tous les types de vélos ou nécessitent des détours inutiles.
• Adoption d'une interdiction de dépasser les vélos dans les giratoires. De nombreuses situations dangereuses sont provoquées lorsque des cyclistes sont dépassés dans des giratoires.
• Autoriser le tourner à droite pour le trafic cycliste lorsque le feu est au rouge. Cette mesure attractive et sûre pour le trafic devrait – comme c’est le cas en France – être introduite.
• Introduction de « route vélo » donnant la priorité au trafic cycliste, par exemple dans les zones 30km/h.

Renseignements

Jean-François Steiert, président de PRO VELO Suisse, tél. 079 204 13 30
Roland Fischer, membre du comité de PRO VELO Suisse, tél. 079 422 76 60

https://www.pro-velo.ch/fr/pro-velo/actualites/actualites-archives/annonces-bouchon/un-tour-de-roue-dans-la-bonne-direction-le-conseil-federal-facilite-les-deplacements-a-velo