Communiqué de presse

Nouveau record pour bike2school

Ce printemps, environ 3000 enfants et adolescents se sont rendus à l’école à vélo pendant quatre semaines dans le cadre de bike2school, l’action participative nationale de PRO VELO Suisse. Un nouveau record a ainsi été établi. Les classes participantes ont parcouru un total de 293’000 km.

Bike2school s’adresse aux classes à partir de la quatrième primaire et a pour objectif d’inciter un plus grand nombre d’enfants à utiliser le vélo pour leurs déplacements quotidiens. Un concours motive les classes de toute la Suisse à parcourir le chemin de l’école à vélo pendant quatre semaines. Les participant-e-s de l’action de printemps proviennent de 23 cantons, alémaniques pour la plupart. Seules 14% des classes participantes sont romandes ou tessinoises. Dans ces régions de Suisse, des actions incitatives telles que bike2school sont particulièrement importantes puisque le phénomène de parents-taxi (les parents conduisant leurs enfants à l’école en voiture) y est très répandu. Tandis qu’en Suisse allemande, 11% des enfants sont conduits à l’école par leurs parents au moins une fois par semaine, cette proportion grimpe à 50% en Suisse romande et même à 63% au Tessin. 

De plus en plus de parents-taxi
D’après les chiffres du dernier Microrecensement mobilité et transports de l’Office fédéral de la statistique (OFS), la proportion d’enfants conduits à l’école par leurs parents a augmenté de 40% à l’échelle nationale entre 2005 et 2015. Les parents craignent de laisser leurs enfants marcher ou pédaler jusqu’à leur établissement parce qu’ils considèrent que le chemin de l’école est trop dangereux. Cette attitude contribue malheureusement à accroître le volume de trafic autour des établissements scolaires. Le chemin de l’école en devient d’autant plus dangereux pour tous, ce qui alimente encore davantage les peurs des parents. Nous devons rompre ce cercle vicieux.
 
Un bon exemple dans le sud du Tessin
Pour que le chemin de l’école devienne plus sûr, les communes ont la possibilité d’élaborer un concept de mobilité, de manière à identifier les zones dangereuses et, dans un deuxième temps, les sécuriser. Stabio, une commune du sud du Tessin, a développé un concept de ce type et incité les écolières et écoliers à se mettre en selle. Nadia Bianchi, vice-directrice de l’institut scolaire de Chiasso et vice-syndic de Stabio, soutient l’action bike2school. «Pour modifier les habitudes de circulation, il faut s’adresser en premier lieu aux enfants», explique-t-elle. «Je conseille aux enseignant-e-s de demander chaque matin aux enfants ce qu’ils ont particulièrement aimé sur le chemin de l’école. Le but est de faire remarquer aux enfants qui ont été conduits en voiture qu’il est plus stimulant de se rendre à l’école à pied ou à vélo et de faire remonter cette compréhension dans les familles. Je proposerai à nouveau l’action bike2school à l’automne. 
 

Communiqué de presse (PDF)


Renseignements
Matthias Aebischer I Conseiller national I Président PRO VELO Suisse I 079 607 17 30
Yvonne Müller I Directrice bike2school I 031 318 54 14


Bike2school est une action nationale de promotion de la santé des enfants et des adolescents organisée par PRO VELO Suisse. À partir de la quatrième année de primaire, les élèves des classes participantes se rendent le plus souvent possible à l’école à vélo pendant quatre semaines de leur choix au cours de l’année scolaire. Ils collectent ainsi des points et des kilomètres, avec à la clé des prix individuels et collectifs attrayants, et sont amenés à organiser des actions parallèles sur les thèmes de la santé, de l’alimentation, de l’environnement ou encore de la sécurité routière. Les partenaires de l’action sont Promotion Santé Suisse, la fondation Prof. Otto Beisheim et les 21 cantons participants. 
Les inscriptions à l’action de l’année scolaire 2018/2019 sont ouvertes. 
Informations: www.bike2school.ch
Commande de dépliants d’information: info(at)bike2school.ch

PRO VELO Suisse est l’association faîtière nationale des cyclistes en Suisse. Elle représente les intérêts des cyclistes à l’échelle nationale et regroupe 40 associations régionales et plus de 35 000 membres individuels.