Communiqué de presse

PRO VELO très préoccupée par le nombre élevé d'accidents vélo

Berne, 18.3.2021. Aujourd’hui l’Office fédéral des routes (OFROU) a publié les statistiques d’accidents de la circulation de l’année 2020. PRO VELO est très préoccupée par le nombre élevé d'accidents impliquant des cyclistes. Chaque accident est un accident de trop ! Les principales causes d'accidents sont la vi-tesse excessive du trafic motorisé, des infrastructures lacunaires et la négli-gence des automobilistes mais aussi l’inattention des cyclistes.

L'une des raisons principales de l’augmentation du nombre d'accidents est certainement le nombre plus élevé de cyclistes. Pendant le confinement dû au covid-19, de nombreuses personnes se sont mises au vélo. Cela a sans doute contribué à faire augmenter le nombre d’accidents. En parallèle, on constate qu'un nombre croissant de personnes âgées, particulièrement vulnérables, subit des accidents graves à vélo. Mais le manque d’infrastructure adaptée et la vitesse d’un trafic motorisé encore trop dense restent une préoccupation majeure pour PRO VELO.

 

PRO VELO propose différentes mesures visant à améliorer la sécurité des cyclistes :

  • Vitesse
    La vitesse dans les agglomérations doit être encore réduite. Les vélos à assistance électrique (VAE) doivent également être tenus de respecter les limitations de vitesse. Le Conseil fédéral a déjà fait des propositions à cet égard, que nous saluons. Nous appelons également les conducteurs de VAE à prendre conscience que leur vitesse est souvent sous-estimée par les autres usagers.
     
  • Infrastructures
    L'infrastructure cyclable – quand existante – est souvent trop étroite. Cela peut s’avérer dangereux lors de dépassements entre cyclistes. Avec la présence des VAE, ces dépassements sont de plus en plus fréquents. PRO VELO demande que les pistes et bandes cyclables soient suffisamment larges.
     
  • Inattention de la part des automobilistes
    L'inattention est l'une des principales causes d'accidents. PRO VELO attend de la police que l'utilisation d'appareils électroniques au volant soit plus strictement contrôlée et sanctionnée.
     
  • Éducation et formation
    PRO VELO recommande à toute personne qui se met au VAE de suivre un cours de conduite.
    Les cours de circulation à vélo doivent être poursuivis et étendus dans le cadre de l’école obligatoire.


Renseignements
Delphine Klopfenstein Broggini, vice-présidente PRO VELO Suisse, Conseillère nationale, 076 445 61 06
Jürg Buri, secrétaire général PRO VELO Suisse, 078 627 84 14

 

Mehr Aktuelles: