Communiqué de presse

Sans vélo, pas d’objectifs climatiques : PRO VELO Suisse et 63 autres organisations signent une lettre ouverte aux gouvernements

Dans une lettre ouverte, une coalition mondiale appelle les gouvernements présents à la COP26 à promouvoir résolument le vélo afin de réduire les émissions carbone et de permettre la réalisation des objectifs climatiques. Pour la conseillère nationale Delphine Klopfenstein Broggini, vice-présidente de PRO VELO, « le potentiel du vélo n'est pas suffisamment reconnu, surtout en Suisse. Il est temps de prendre des mesures concrètes. »

La Fédération européenne des cyclistes (ECF), soutenue par PRO VELO Suisse et une coalition mondiale composée de 161 organisations cyclistes ont publié aujourd'hui une lettre ouverte appelant les gouvernements présents à la COP26 à Glasgow à augmenter de manière significative le nombre de cyclistes dans leurs pays. La lettre a été envoyée aux gouvernements et aux ministres des transports des pays participant à la conférence sur le climat.

Pour être efficace, la lutte contre le changement climatique nécessite de beaucoup plus de trajets à vélo. Si les gouvernements du monde entier n'agissent pas plus rapidement et plus résolument pour réduire leurs émissions de CO₂ liées aux transports, les générations futures seront à la merci d'un monde hostile.

Delphine Klopfenstein Broggini, conseillère nationale et vice-présidente PRO VELO Suisse, salue et soutient les déclarations de la coalition : « Le vélo peut jouer un rôle central dans la réduction des émissions CO₂ des déplacements urbains. Il est temps de considérer ce grand potentiel et de soutenir des mesures concrètes et contraignantes, nous avons assez perdu de temps. »

Les émissions de CO₂ provenant du secteur des transports sont en constante augmentation. La transition vers des voitures et des camions sans émissions prendra des décennies et ne permettra pas de résoudre des problèmes tels que les embouteillages et le manque d'activité physique. L'ECF et ses alliés estiment que le vélo représente l'un des plus grands espoirs pour un avenir sans carbone. La bicyclette ne produit pas d'émissions, a des répercussions sociales positives et repose sur une technologie bon marché et donc largement disponible.

Plus d'informations sur la COP26
Lettre ouverte


Renseignements
Delphine Broggini Klopfenstein, vice-présidente PRO VELO Suisse, 076 445 61 06
Jürg Buri, directeur PRO VELO Suisse, 078 627 84 14

Mehr Aktuelles: