Communiqué de presse

Grâce à la Votation Vélo, des infrastructures cyclistes comme la route 50 SuisseMobile près d‘Olten deviendront la norme

La Route du Pied du Jura, qui relie Olten à Genève, a fait l’objet d’un aménagement remarquable ces dernières années. À Olten, le pont pour piétons et cyclistes sur la Dünnern, inauguré en 2015, répond aux plus hautes exigences en matière de qualité et d’esthétique. En s’appuyant sur cet exemple, la Conseillère fédérale Doris Leuthard, accompagnée de représentants de la Ville d’Olten, du Canton de Soleure et de l’Alliance pour un OUI à la Votation Vélo, a montré aux médias et à la population ce qui pourrait devenir la norme en matière de planification d’infrastructures cyclistes.

«Il y a de bonnes raisons d'améliorer les pistes cyclables», a déclaré la conseillère fédérale Doris Leuthard après le tour en commun à vélo. «Un bon réseau de voies cyclables augmente la sécurité pour tous les usagers de la route. Lorsque les flux de trafic sont séparés, les conflits entre voitures, bicyclettes et piétons diminuent. Tout le monde en profite.» Afin de mieux bénéficier du potentiel du trafic cycliste, des bases de planification solides et une coopération entre les communes, les cantons et la Confédération sont toutefois nécessaires. C’est ce que demandent la Confédération et le parlement avec la Votation Vélo du 23 septembre. Celle-ci se calque sur le modèle de l’article constitutionnel sur les chemins et sentiers de randonnée pédestre, qui a permis la création d’un réseau unique au monde. 
 
La Votation Vélo est soutenue par une large alliance, au sein de laquelle sont représentés les milieux du tourisme, de la santé, du sport, des transports, de l'économie et de l'environnement. Comme le souligne Peter Goetschi, Président central du Touring Club Suisse et membre de l’Alliance pour un OUI, «une politique des transports moderne et cohérente doit assurer une bonne coexistence de tous les modes de transport. Pour le TCS et toutes les organisations de l'Alliance, il est primordial que l’on tienne compte des besoins de tous les moyens de transport, plutôt que de les mettre en compétition les uns avec les autres.»
 
La Route 50 est un bon exemple de comment les besoins nationaux et régionaux de tous les modes de transport peuvent être coordonnés de manière optimale. Comme l’explique Martin Wey, maire de la Ville d'Olten, il a été possible, aussi grâce à une nouvelle route de contournement régionale, d'aménager une zone de rencontre à 20 km/h dans le centre-ville et d’instaurer la vitesse de 30 km/h sur tout le réseau citadin. «La modération du trafic et la séparation des flux sont des critères importants, qui permettent de faire passer la route 50 au cœur de la ville. J'espère que, grâce à la Votation Vélo, d’autres réalisations telles que celle-ci seront possibles.»
 
Roland Fürst, Conseiller d’Etat du Canton de Soleure, se félicite également du «développement prévu de la coopération entre les trois niveaux de gouvernement dans la planification du trafic non motorisé.» Ceci d’autant plus que la Confédération n’interfèrera aucunement avec la souveraineté des communes et des cantons, mais les soutiendra dans la planification et la construction de nouvelles infrastructures. Le Canton de Soleure «entend poursuivre l’aménagement de ses infrastructures cyclables et, dans le cadre de la révision partielle de la loi sur les routes, augmenter son engagement financier en faveur de la conception spécifique des pistes cyclables sur les routes communales et des mesures visant à combler les lacunes du réseau.»
 

Communiqué de presse (PDF)
Images de l'évènement


Renseignements
Alliance Votation Vélo OUI: Daniel Graf, Porte-parole TCS, daniel.graf@tcs.ch, 058 827 34 41
Ville d’Olten: Markus Dietler, Chancellier, markus.dietler@olten.ch, 062 206 13 29
Office des ponts et chaussées du Canton de Soleure: avt@bd.so.ch, 032 627 26 33

Mehr Aktuelles: